28 mars 2015

René Thibaud sur son blog "Mediapart" : "Des mots sur des pierres"

28 mars 2015

Florence Dupont dans "Le Monde" daté du 29 mars 2015 : "Les humanités sont indispensables à toute éducation démocratique"

Paul Martin nous autorise à reproduire ce texte dont il est l'auteur, compte-rendu de l'essai Sans le latin (sous la direction de Cécilia Suzzoni & Hubert Aupetit, 2012) pour la revue "Vita Latina" dont il est le président d'honneur après l'avoir été en fonction.

25 mars 2015

Avec l'intervention de Najat Vallaud-Belkacem devant la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale, le 24 mars 2014, la position du ministère sur les langues anciennes évolue encore un peu.

24 mars 2015

Extraits des interventions de la ministre de l’Éducation nationale à l'occasion de son audition devant la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale. La totalité de l'audition peut être visionnée en cliquant ici.

Najat Vallaud-Belkacem

24 mars 2015

Thomas Sotto sur "Europe 1" : "Le latin et le grec sont-ils en danger ?"

Alain Juppé, Aurélie Filippetti, François Bayrou, plusieurs partis politiques ont apporté leur soutien à l'enseignement des langues anciennes au collège.

20 mars 2015

Dans "Le Pont" : "Vive le latin, vive le grec !"

20 mars 2015

Dans "L'Express" : "AFP : Face à la réforme du collège, les défenseurs du latin et du grec se mobilisent".

18 mars 2015

"C’est presque officiel : l’enseignement du latin et du grec va disparaître. Il n’était jusque-là qu’une option enseignée à partir de la 5ème.  Désormais, ces langues seront enfouies dans un corpus étrange, parmi lequel on trouve de la « communication » et de la « citoyenneté »".

Article de Paul Piccarreta.

17 mars 2015

Bertrand de Saint-Vincent sur "France Culture", émission "Ce qui nous arrive" (3'51 mn) :

17 mars 2015

dans "Le Huffington Post" : "Faire du latin au collège, à quoi ça sert ?"

17 mars 2015

Dans "Vousnousils" "l’e-mag de l’éducation" : "La réforme du collège inquiète les professeurs de langues anciennes" :