DEPP : "Le latin au collège : un choix lié à l’origine sociale et au niveau scolaire des élèves"

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois #833 par Loys
Résumé :

L’étude du latin est plus fréquente chez les enfants...

27 octobre 2015

20151027 depp latin

Une étude de la DEPP qui tombe à pic : "Le latin au collège : un choix lié à l’origine sociale et au niveau scolaire des élèves en fin de sixième".


Résumé :

L’étude du latin est plus fréquente chez les enfants issus de milieu favorisé culturellement et socialement : 40 % des latinistes en cinquième ont une mère diplômée du supérieur, contre 15 % de ceux dont la mère est peu ou pas diplômée. 44 % des enfants d’enseignants et 39 % des enfants de cadres sont des latinistes, mais seulement 20 % des enfants d’employés et 15 % des enfants d’ouvriers.

Quel que soit leur niveau scolaire, les filles sont 26 % à étudier le latin en cinquième, contre seulement 21 % des garçons. Les écarts entre les deux sexes sont d’autant moins prononcés que les élèves ont un bon niveau scolaire.

En moyenne, les collégiens scolarisés en l’éducation prioritaire sont 18 % à étudier le latin, contre 25 % dans les autres collèges publics et privés. Ce moindre attrait en apparence tient exclusivement au fait que l’éducation prioritaire accueille, par construction, des élèves plus fragiles scolairement. Toutefois, à milieu social et niveau scolaire identiques, le constat s’inverse. En particulier, les enfants issus de milieu favorisé font plus souvent le choix du latin lorsqu’ils sont scolarisés dans des collèges en éducation prioritaire.

Près de 20 % des élèves renoncent à l’option latin dès l’entrée en classe de quatrième, le plus souvent en relation avec leur niveau scolaire. À l’entrée au lycée, on observe une deuxième vague d’abandons (80 %), sans qu’il n’y ait plus aucun rapport avec le niveau. En seconde, les latinistes ne sont donc plus qu’environ 30 000.

Parmi les élèves ayant étudié le latin en cinquième, plus de 96 % obtiennent leur brevet deux ans plus tard. De même, près de 70 % obtiennent un baccalauréat général ou technologique cinq ans plus tard.

 A lire : l'analyse de l'étude de la DEPP par "Avenir latin grec".

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois - il y a 4 ans 7 mois #834 par Loys

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois - il y a 4 ans 7 mois #835 par Loys
Compte rendu caricatural le lendemain sur "Europe 1" le lendemain : "Qui étudie (encore) le latin au collège ?"

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois #836 par Loys

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 7 mois - il y a 4 ans 7 mois #837 par Loys
Dans "Le Parisien" : "Le latin, une discipline d’élite".

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
Temps de génération de la page : 0.257 secondes
Propulsé par Kunena