17 mars 2015

"Réforme du collège : propositions inacceptables" (SNALC-FGAF)

 

Le projet de réforme qui nous est présenté est, dans son ensemble comme dans ses détails, une monstruosité. Il ne répond à aucun moment aux constats faits par le ministère sur la non maîtrise par une forte proportion d'élèves des connaissances fondamentales.

Il signe la mort du latin et du grec ancien comme disciplines à part entière, dotées d'un horaire et d'un programme nationaux et spécifiques.

[...] Les horaires d'accompagnement, qui jusqu'à présent venaient en sus des horaires disciplinaires, sont désormais pris sur ces derniers. L'enseignement qui est supposé permettre l'étude des langues et cultures de l'Antiquité, dans le cas où il existerait, sera lui aussi pris sur les horaires disciplinaires.

Le SNALC-FGAF demandera à la réunion de ce soir le retrait de ces fiches et l'ouverture de véritables négociations sur des bases qui garantissent la liberté pédagogique de chaque professeur, une réelle préservation des horaires et des logiques disciplinaires, le maintien d'options disciplinaires de langues anciennes cadrées nationalement, la sauvegarde des sections et des dispositifs. Dans le cas où cela nous serait refusé, nous ferons tout pour mettre en place un mouvement national de grande ampleur, et soutiendrons toutes les initiatives des collègues sur le terrain.