25 mars 2014

Cécilia Suzzoni : "Déclaration de la fondatrice et présidente d'honneur de l'ALLE"

 Déclaration accompagnée d'une liste des personnalités qui l'approuvent et la soutiennent, d'Yves Bonnefoy à Michel Zink :

Réforme du Collège :

Déclaration, au nom du bureau, de la fondatrice et présidente d’honneur de l’ALLE, Cécilia Suzzoni

Évoquant, il y a maintenant plus de 15 ans, « la disparition programmée du latin » comme référence culturelle majeure de notre enseignement général, nous la disions à la fois injuste et absurde, soulignant qu’elle allait à rebours d’un véritable aggiornamento, indispensable, des études littéraires. Depuis, l’Association ALLE le latin dans les littératures européennes n’a cessé d’œuvrer pour qu’apparaisse avec le maximum de clarté et d’ambition cette présence du latin dans le français, comme langue de culture, et dans les littératures européennes. La préface de notre ouvrage collectif Sans le latin… postfacé par Yves Bonnefoy, entérine ce souci de mettre le latin au cœur d’une réforme ambitieuse des disciplines fondamentales. Loin de l’oublier ou de le minorer, nous rappelions que le Grec, devait également trouver sa place légitime dans une rénovation de l’enseignement de ces langues anciennes, qu’il a tout à gagner de la bonne santé du latin, que rien ne serait plus absurde qu’une concurrence contre nature entre ces deux langues (Utraque lingua/utraeque litterae…).

Lire la suite : https://sites.google.com/site/sanslelatin/