Imprimer

8 avril 2015

Sur le blog "Le Nouveau cénacle" de Charles Guiral, une interview de Marion Bellisime : "Pour sauver le latin, entretien avec une prof de lettres classiques en colère"

 

Pour sauver le latin, entretien avec une prof de lettres classiques en colère

D’aucuns me reprocheront mon silence assourdissant concernant les réformes qui touchent actuellement le collège et qui touchent, entre autres, l’enseignement des langues anciennes que je défends régulièrement dans les pages de cette revue depuis quelque temps déjà.

J’attendais patiemment, tel Achille fulminant dans sa tente contre les membres de l’expédition troyenne. Ce jour même, d’éminents professeurs, soutenus par un nombre incalculable d’enseignants et d’élèves soucieux de leur avenir, ont convoqué la presse pour faire le point sur les réformes en cours et en dénoncer toutes les faiblesses, voire toutes les graves erreurs. C’est aussi le jour qu’a choisi Madame la Ministre de l’Education pour publier les nouveaux programmes. Il est donc temps de faire le point sur cette réforme qui demeure obscure pour ceux qui n’ont pas accès aux Mystères du Temple de l’Education.

La suite : http://lenouveaucenacle.fr/pour-sauver-le-latin-entretien-avec-une-prof-de-lettres-classiques-en-colere