7 raisons qui font que l’anglais est une langue facile

Les raisons d’apprendre l’anglais

Quand on apprend une langue, une des choses importantes pour commencer est d’avoir une attitude positive.

Comme dans l’article que Benny Lewis avait écrit à propos du Tchèque, je vais vous lister ici quelques exemples qui me font dire qu’il est facile de parler anglais comme un cow boy du Texas, et en moins de temps qu’il vous faut pour apprendre à monter un cheval!

1 – On est envahi!

Regardez autour de vous, l’anglais est partout. Un nombre incroyable d’opportunités de pratiquer, d’agrandir son vocabulaire! Les séries et films à la TV sont accessibles en anglais (parfois juste en tripotant votre télécommande), les chansons en anglais à la radio sont aussi présentes que les américains qui visitent Paris. L’étiquette de votre caleçon est même probablement en anglais. Sérieusement, regardez, je suis sur que vous apprendrez le verbe « to bleach ».

Si vous vouliez apprendre l’Aymara (Ne rigolez pas, c’est une langue encore très parlée en Bolivie et au Pérou!), ça serait déjà plus difficile. On en trouve moins quoi. Alors que même en France, si vous voulez vivre une journée en Anglais, c’est franchement pas très compliqué à mettre en place.

2 – Pour pratiquer, c’est facile

Ça rejoint le point numéro 1, il y’a pleins d’étrangers en France, et surtout à l’échelle planétaire l’anglais est la langue la plus parlée. Utilisez le Couchsurfing, allez vous balader dans la rue, ou même via internet, c’est facile de trouver quelqu’un qui parle très bien anglais!

3 – Pas d’article défini

Pas besoin de penser à « le », « la », « un », « une »… Quand vous parlez anglais, il n’y à pas d’objets masculins ou féminins. On dira toujours « a ». Une table = a table. Un stylo = a pen. La table = the table. Le style = the pen. C’est pas magique ça franchement?

4 – Presque pas de conjugaisons

Alors qu’en français, espagnol, portugais etc, on se retrouve avec des tableaux énormes de conjugaisons (dont la moitié des temps qu’on utilise pas, sauf pour vous faire chier à la dictée) , l’anglais n’en à que très peu! Les conjugaisons sont ultra simplifiés!

Un petit exemple?

I go – je vais

You go – tu vas

He/she goes – Il/Elle va

We go – Nous allons

You go – Vous allez

They go – Ils/Elles vont

Voila, on a cinq fois la même terminaison en Anglais. En français, une différente pour chaque personne!

5 – Peu de verbes irréguliers

En français, il y’en a 570. En anglais, 283. Oui, c’est moitié moins. Ça s’apprend vite fait.

6 – Pas d’accents

Ça rend les choses bien plus faciles à l’écrit, pas besoin de péter un plomb à savoir si c’est un accent grave, aigu ou circonflexe. Ça sera toujours la même chose en anglais.

7 – beaucoup de vocabulaire similaire

La plupart des mots qui finissent en -Ion sont les mêmes qu’en francais. Intonation, version etc.

La plupart de ceux qui finissent en -ty, finiront en té en français. Diversity, similarity…

Plein de mots en -ous sont compréhensibles si vous remplacez par -eux . C’est pas fabulous ca?

Les mots compliqué (du genre quand on parle d’un truc scientifique) sont souvent les mêmes. D’ailleurs « Science » en fait partie.

Il y’a des milliers de mots que vous n’aurez pas à réapprendre, en lisant vous saurez ce que c’est, et au pire il faudra se faire à la prononciation à l’anglaise. ha ben tiens, le mot « prononciation » est d’ailleurs un exemple parfait.

Voila, alors maintenant plus aucun excuse pour vous plaindre de la difficulté d’apprendre l’anglais. Bougez vous les fesses, allez parler, regardez vos séries préférés en anglais et ça viendra tout seul.

En illustration, c’est Samuel L Jackson, du mythique film Pulp Fiction. Si vous l’avez vu, vous comprenez pourquoi il est important de parler anglais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *