"Madame la ministre..." : les vingt-neuf questions d'un parent d'élève

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #329 par Loys

10 mai 2015

Anne-Sophie Ducatillon, parent de futurs collégiens, a adressé la lettre suivante à la ministre de l’Éducation nationale :


 

 

Madame la Ministre,

 

Depuis plusieurs semaines, vous défendez la réforme du collège dans de nombreux médias, et vous demandez “un débat d’idées sincère et honnête” et un échange d’“arguments de bonne foi”.

Comme le ministre de l’Intérieur, “par principe je ne crois pas ce que la presse écrit, de même qu’elle a raison de ne pas croire a priori ce que disent les ministres, car tout propos doit pourvoir être vérifié et faire l’objet d’un regard critique.”(1)

En tant que maman d’élèves soucieuse d’une instruction exigeante pour ses enfants, j’ai écouté et regardé quelques-unes de vos différentes interventions télévisées et radiophoniques(2), j’ai également lu les textes parus sur la réforme.

Vos services pourront peut-être m’aider à clarifier les points suivants.

Vous avez déclaré par deux fois sur un plateau de télévision que la réforme a été adoptée par le CSE. Cet organe n’est-il pas uniquement consultatif(3) ?

Vous avez fait le constat que 12% des élèves de CM2 ne maîtrisent pas les compétences de base attendues en français et que 9% des élèves de CM2 ne maîtrisent pas les compétences de base attendues en mathématiques(4). Pourquoi commencez-vous par réformer le collège pour remédier à cette situation, plutôt que d’agir en primaire ?

Vous avez justifié la nécessité de cette réforme parce que les élèves s’ennuient au collège. Sur quelles sources vous êtes-vous appuyée ? Je ne peux croire qu’il s’agisse uniquement de l’enquête menée en 2010 auprès de 760 enfants scolarisés en primaire et au collège, issus de quartiers populaires, par un étudiant de l'Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV)(5), ce qui ne serait représentatif ni en terme d’effectifs ni en terme de population scolaire !

Vous répétez que le gouvernement crée 4 000 postes d’enseignants, en réalité des “équivalents temps plein”. La disparition des sections de langues vivantes (bilangues et européennes), des options (langues anciennes, langues régionales, découverte professionnelle) et de l’aide personnalisée en plus des heures disciplinaires en 6ème ne va-t-elle pas supprimer de nombreux postes ? Quelle est alors la part réelle de “création” de postes ?

La France compte 7 100 collèges. Les 4 000 “postes” équivaudraient donc à 10 heures par semaine accordées à chaque établissement ?

Vous avez déclaré que les élèves ne bénéficiaient pas de dispositif de soutien avant la réforme. Tous les élèves de 6ème n’ont-ils pas actuellement deux heures par semaine d’aide et d’accompagnement au travail personnel, en plus des horaires disciplinaires(6) ?

Vous avez déclaré que les horaires disciplinaires étaient maintenus. Les 3 heures par semaine d’accompagnement personnalisé en 6ème ne seront-elles pas prises sur les heures disciplinaires(7) ? Les 4 heures par semaine d’accompagnement personnalisé et d’EPI en 5ème, 4ème et 3ème ne seront-elles pas prises sur les heures disciplinaires(7) ?

Les élèves ne perdront-ils pas ainsi, sur les quatre années du collège, 540 heures d’enseignements disciplinaires, de savoirs fondamentaux, structurés et progressifs ?

Les EPI ont vocation à ce que “les élèves s'approprient mieux les connaissances”, “développ[ent] l'expression orale, l'esprit créatif et la participation”(8). Les élèves apprendront-ils aussi bien les savoirs fondamentaux dans un EPI ayant pour but, par exemple, de “réaliser un élevage”(9) que dans un cours traditionnel ?

En quoi les EPI seront-ils interdisciplinaires si les enseignants n’ont pas les moyens pour intervenir à plusieurs dans un même cours ?

Vous avez affirmé que les sections bilangues (15% des collégiens), les sections européennes (10% des collégiens) et les options de langues anciennes (20% des collégiens) sont “réservées” à ce que vous appelez un petit nombre d’élèves, une “élite dynastique”. Ces dispositifs ne sont-ils pas présentés et proposés à tous les élèves de France ?

Vous dites que ce sont les dispositifs, et non pas les disciplines, qui sont élitistes. N’est-ce pas l’institution qui a restreint ces dispositifs (chefs d’établissement, recteurs, DASEN, ministres) ?

La mise en place des classes bilangues en 2004 a jugulé et inversé la baisse des inscriptions en allemand subie dans les années 1990(10). Peut-on affirmer que la suppression quasi-généralisée de ces classes bilangues n’entraînera pas un retour en arrière ?

Vous avez déclaré que les classes bilangues ne sont pas supprimées, puisqu’elles seront maintenues, en 6ème uniquement, si les élèves ont étudié une autre langue que l’anglais au primaire. Or 93% des élèves apprennent l’anglais au primaire(11). Quelle proportion de classes bilangues sera effectivement maintenue en 6ème ?

Vous avez déclaré vouloir améliorer les compétences des élèves en langues vivantes par l’apprentissage d’une seconde langue dès la 5ème. Les élèves progresseront-ils vraiment dans des classes surchargées (2 minutes de temps de parole par élève dans l’hypothèse – optimiste – d’une classe de 25 élèves, d’un cours de 55 minutes, pendant lequel le professeur n’intervient pas) ?

Vous avez laissé entendre à plusieurs reprises que les cours de latin se limitent aujourd’hui à l’étude des déclinaisons. Les cours de latin et de grec ne sont-ils pas des cours de “Langues et cultures de l’Antiquité” depuis 2007 ? Les enseignants de langues et cultures de l’Antiquité ne respectent-ils pas le programme et ne s’appliquent-ils pas à faire connaître à leurs élèves les langues anciennes mais aussi les civilisations latines et grecques ?

Vous avez affirmé que le latin (et le grec ?) seront offerts à tous les collégiens. Sur les huit EPI mentionnés par les textes, les élèves pourront n’en suivre que six(12). Qu’est-ce qui garantit que ces huit EPI (dont celui portant sur les langues et cultures de l’Antiquité) seront effectivement proposés par tous les établissements ?

Vous avez affirmé que la réforme accorde le même nombre d’heures aux langues anciennes qu’auparavant. Rétablissez-vous un horaire spécifiquement dédié pour les langues anciennes ? Il m’avait semblé comprendre qu’une partie de ces heures (EPI) devrait être prise sur les enseignements disciplinaires, et qu’une autre partie (enseignements complémentaires, 1h en 5ème, 2h en 4ème et 3ème, contre 2h en 5ème, 3h en 4ème et 3ème actuellement) devrait être prise sur les heures de travail en groupe et sur les heures permettant une réelle interdisciplinarité avec deux professeurs devant les élèves.

Vous avez affirmé que les dispositifs élitistes et de sélection que seraient les options disparaissent avec la réforme. L’enseignement dédié aux langues anciennes proposé en complément aux élèves qui le souhaitent ne sera-t-il pas un retour à ces dispositifs dits élitistes ?

Vous avez affirmé que “le nombre de postes de professeurs au capes de latin augmente.” Le nombre de candidats sera-t-il suffisants pour pourvoir les postes offerts ? Le CAPES de Lettres Classiques n’a-t-il pas été supprimé par un arrêté du 19 avril 2013 ? Quelle sera donc la qualification de ces professeurs nouvellement recrutés ?

Vous déplorez que seuls 5% des élèves poursuivent l’étude du latin en seconde. Avez-vous pris en compte les conditions de cet enseignement au lycée (multiplication des dispositifs offerts – options et enseignements d’exploration ; regroupement de niveaux et d’objectifs différents – Seconde, Première, Terminale, option et enseignement d’exploration ; horaires réduits et/ou dissuasifs) ?

Vous souhaitez mettre en place une réforme ambitieuse en “part[ant] de ce qui marche déjà sur le terrain”. Quelles sont les expérimentations menées, à quelle échelle, depuis combien de temps ? Quel bilan en a été tiré, à court terme (taux de réussite au DNB, maîtrise des compétences de base) et à long terme (orientation en lycée, et dans l’enseignement supérieur) ?

Je vous remercie par avance de l’attention que vous apporterez à ce courrier, et des réponses que vous y apporterez.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.

 

Anne-Sophie Ducatillon, parent de futurs collégiens



(1) rue89.nouvelobs.com/2015/04/19/cazeneuve...auvais-proces-258746
(2) mercredi 29 avril, itélé, entretien à l’issue du Conseil des ministres
jeudi 30 avril, RTL, RTL Matin, L’invité de RTL
dimanche 3 mai, France 3, JT du 12/13
mardi 5 mai, Europe 1, L’interview politique de Jean-Pierre Elkabach
mercredi 6 mai, itélé, L’invité politique de Laurence Ferrari
jeudi 7 mai, LCI, L’invité politique de Guillaume Durand
(3) “Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) est une instance consultative placée sous la présidence du ministre chargé de l’éducation nationale.”(www.education.gouv.fr/cid56490/organismes-consultatifs.html)
(4) cache.media.eduscol.education.fr/file/Me..._college4_410633.pdf
(5) www.afev.fr/communication/JRES/archives/...toires_Afev_2010.pdf
(6) www.education.gouv.fr/cid80/les-horaires...ycle-au-college.html
(7) www.education.gouv.fr/cid87892/adoption-...u-10-avril-2015.html
(8) www.education.gouv.fr/cid86831/college-m...r-mieux-reussir.html
(9) cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/0...C4_adopte_412043.pdf
(10) LV1 allemand : 12,7% en 1990 – 8,75% en 2002 / LV2 allemand : 27% en 1990 – 13,15% en 2002 (www.senat.fr/rap/r03-063/r03-0631.html)
(11) chiffres de 2013, eduscol.education.fr/cid45682/chiffres-cles.html
(12) cache.media.eduscol.education.fr/file/Co...l_2015_V5_412411.pdf

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: pamazone

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #330 par VIRGINIEPFEIFER
BRAVO ANNE SOPHIE, REMARQUABLE : je fais suivre, FACEBOOK COMPRENDRE LA REFORME DU COLLEGE ...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #331 par Audrey
Merci pour ce texte clair, argumenté, et incisif!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Rocton
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #332 par Rocton

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Rose-marie Chiffoleau
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #333 par Rose-marie Chiffoleau
Réponse de Rose-marie Chiffoleau sur le sujet "Madame la ministre..." : les vingt-neuf questions d'un parent d'élève
merci Anne-Sophie et merci à ceux qui partagent votre lettre aussi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #334 par Laure BM

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #335 par marceline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anonymes
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #336 par Anonymes
Comme d'autres, je ne peux que féliciter vivement Anne-Sophie Ducatillon pour ces questions si pertinentes et si précises ! Il faudrait que la FCPE en prenne connaissance et tente, elle aussi, d'y répondre... Ainsi le niveau national rejoindrait-il peut-être celui de la Meuse, et réaliserait-il peut-être les implications sociales de cette réforme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marc Letombe
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #341 par Marc Letombe
impeccable de rigueur (la ministre ne peut pas en dire autant)..

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #342 par lepto
Chapeau bas!
et encore, la destruction des sciences (maths, physique, svt, techno...) est tout aussi gravissime...mais peu en parle ou s'en soucie?!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #343 par suzee
La FCPE n'appuiera pas le discours d'Anne Sophie, voir sur son site :
www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/it...n-finir-avec-l-intox

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nalin
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #344 par Nalin
Je veux cette mère d'élève au conseil d'administration de mon collège.
Une leçon d'argumentation frappé au coin du bon sens.
Bravo et respect à vous, madame.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Didier Jodin
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #346 par Didier Jodin
De ma part aussi, bravo pour cette argumentation, et merci de rappeler à la Ministre que, contrairement à ce qu'elle a affirmé avec aplomb à plusieurs reprises, nous (profs de Lettres Classiques), ne sommes pas profs de déclinaisons, et que notre enseignement est par nature interdisciplinaire : civilisation, Histoire, Histoire des arts, littérature...).
Il y a malheureusement un grand contraste entre votre argumentation solide et les réponses de Mme la Ministre, qui reste sourde aux évidences, et qui n'a pas lu les programmes actuels.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • christian
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #347 par christian
la reforme est en fait un nivellement par le bas ! vous avez amplement raison d'en dénoncer les travers, puissent les fédérations de parents d'élèves vous "emboîter " le pas et ne pas craindre pour nos chères têtes blondes un surcroît d'effort et laisser à celles et ceux qui le désirent l'opportunité de faire plus (classes bilingues, cham...)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anonymes
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #348 par Anonymes
Un grand bravo pour ce texte.
Je suis moins pessimiste que Suzee. Je crois en effet que diffuser (si son auteur le permet, bien sûr) cette liste de questions si bien conçue auprès des fédérations d'élèves, présenterait un intérêt. Et c'est justement parce que la FCPE a adopté une position clairement favorable à la réforme, probablement par ignorance et en se laissant piéger par des discours démagogues et un jargon infernal, qu'il serait intéressant qu'elle découvre ces questions : j'ai moi-même rencontré - en tant que parent d'élève ce coup-ci - plusieurs membres de la FCPE qui ne sont pas favorables à la réforme (qui sont même prêts à aller manifester le 19) mais n'osent pas vraiment le dire, je pense que l'exemple de la Meuse prouve que les positions peuvent évoluer, au moins localement.
Il s'agit d'une fédération de parents d'élèves : si elle prend conscience que les parents s'interrogent, et qu'elle ne peut leur répondre de manière satisfaisante, elle sera peut-être plus nuancée!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #350 par VIRGINIEPFEIFER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #351 par VIRGINIEPFEIFER
Venez sur facebook COMPRENDRE LA REFORME DU COLLEGE et vous verrez que c'est exactement ce que je fais : montrer TOUS LES ASPECTS GRAVISSSIMES : SCIENCES ET MATHS Y COMPRIS !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anne carré
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #395 par Anne carré
Bonjour,

Peut-on diffuser, recopier, faire envoyer au Ministère par d'autres parents??

Cordialement,

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Bettina
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #397 par Bettina
Très belle lettre d'une grande clarté et basée sur des chiffres exactes et des connaissances solides du terrain!
Avez-vous prévu de l'envoyer au délégué ministériel chargé depuis ce matin (11 mai) de comprendre nos revendications! Votre lettre, je suis certaine, lui sera bien utile!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #399 par asducatillon
Bonjour à tous,
un grand merci pour vos messages.
Ce courrier est à diffuser au plus grand nombre.
Chacun peut se l'approprier, le remanier, corriger ce qui lui semble inexact, ajouter un point que je n'ai pas traité, supprimer une question jugée moins pertinente... et l'envoyer au ministère.
Je l’ai envoyé également à la FCPE nationale.
J'ai écrit cette lettre en réaction aux propos les plus fréquents tenus par la ministre dans les médias, et qui ne me paraissaient pas correspondre avec ce que je lisais dans les textes.
Il est vrai que je n’ai pas évoqué les sciences, ni la réforme des programmes.
Ce texte n’est ni parfait, ni complet. Pour l’instant je n’ai ni le courage ni le temps d’en faire plus.
Cordialement.
Anne-Sophie Ducatillon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Minerve

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #400 par Minerve
Merci beaucoup pour cette belle lettre, que j'ai montrée aujourd'hui en salle des professeurs, et que tous ont applaudie (j'ai la chance d'être dans un établissement où tous ont pris conscience de l'impact de la réforme et des incohérences du discours ministériel).
Bravo aussi de l'avoir envoyée à la FCPE. Je compte la montrer de mon côté à quelques parents délégués.
Ne vous dénigrez pas! Aucun texte ne peut être parfait - et s'il parlait d'absolument tous les problèmes, il serait sans doute trop long, mais celui-ci est incontestablement d'une clarté remarquable et montre un travail d'analyse bien supérieur à celui de beaucoup de journalistes spécialistes de l'éducation...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Marie-Ange PANGAUD
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #401 par Marie-Ange PANGAUD
Simplement bravo pour cette entreprise de désenfumage parfaitement réussie. Ce sont les parents de votre trempe qui feront avancer le débat.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • FCPE Meuse
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #402 par FCPE Meuse
Merci d'avoir réalisé cette belle lettre de questions. La FCPE Meuse essaie de faire bouger les lignes. La réforme du collège est une réforme nécessaire mais pas telle qu'on nous la propose. Ensemble faisons bouger les lignes pour une réforme constructive !
Je suis le président de la FCPE Meuse, et après toutes ces questions justifiées, j'estime qu'il est de notre devoir d'essayer de proposer ses alternatives dans la construction de cette réforme afin de palier aux problèmes sous-jacent. Rejoignez nous dans cette construction, proposons une alternative !

Merci
WIRTZ Sébastien

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • pumuckl
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #411 par pumuckl
Bravo et merci pour cette lettre!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • helene katz
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #417 par helene katz
Merci pour cette lettre, qui reprend bien les craintes des parents d'élèves face à une réforme motivée par des raisons indignes d'une ministre de l'Education Nationale, qui, pour supprimer les inégalités, supprime les cours de latin-grec et classes bilangues. Pourquoi ne pas supprimer les maths, qui sont aussi une matière où se manifestent les inégalités entre élèves ??? Le latin et le grec représentent les racines de la langue française. Pourquoi la ministre veut-elle à ce point arracher ses racines au peuple français ? Rancunes mal digérées ? Elle ne mérite pas sa place de ministre, si tout ce qu'elle trouve à faire depuis son poste consiste à piétiner les valeurs du peuple qui l'a amenée là où elle est. Son boulot est d'être ministre de tous les français, et de leur donner les moyens de se battre pour développer leurs compétences pour faire avancer leur pays et leur planète... elle n'est pas du tout à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée, dans l'intérêt du peuple français tout entier, pas de 5% de la population !!! Moi qui ne manifeste jamais, j'irai à celle du 19 mai

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Noëlle
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #435 par Noëlle
Merci pour la pertinence et la précision de cette lettre!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Czaja
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #442 par Czaja
Bravo !
Enfin!
Et merci .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Czaja
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #443 par Czaja
Bravo !
Enfin!
Et merci .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anonymes
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #446 par Anonymes
A faire tourner

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Binder Carmen
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #447 par Binder Carmen
Incroyable ! Quel travail ! Je vous félicite pour cette étude approfondie et la clarté de votre discours ! Bravo!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • le gendre gérard
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #451 par le gendre gérard
chapeau pour cet exposé qui résume très bien la situation.Je pense que cette ministre a besoin de réfléchir.Si c'est le cas elle abandonnera sa réforme et quittera sa fonction .Honte à la Fcpe,Le Se et le sgen qui accompagnent cette réforme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • BODIG
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #524 par BODIG
Je suis enseignante, et je remercie ce parent d'élève pour cet exposé clair... Nous avons besoin besoin de vous, chers parents d'élèves...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • http://www.sagreiss.org
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 5 mois #525 par http://www.sagreiss.org
Réponse de http://www.sagreiss.org sur le sujet "Madame la ministre..." : les vingt-neuf questions d'un parent d'élève
bilangue > bilingue

L'histoire de la 2eme langue etrangere, dans un pays ou l'enseignement des langues est atroce, est une politique purement etrangere. C'est pour forcer les autres pays europeens a faire la meme chose, et ne pas choisir l'anglais pour tous. Les besoins des eleves francais seraient mieux servis par une seule langue, l'anglais pour tous, avec l'option d'y substituer l'allemand, l'arabe, ou le breton, par exemple, selon les ressources & les besoins de chaque college.

Je comprends que mon ami Jean Le Bail, professeur, s'interesse a l'ecole. En revanche, les parents, s'ils comptent sur l'ecole pour l'education des enfants, leurs enfants n'auront pas d'education, reforme ou sans reforme. C'est aux parents d'elever leurs enfants. C'est pourquoi l'elitisme que Najat constate. Les parents cultives ont des enfants cultives. Les parents incultes auront des enfants incultes. Il n'y a strictement rien a faire de cela.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #534 par pamazone
Je suis professeur d'allemand en collèges, et je remercie vivement cette personne qui a su décoder et exposer avec autant de clarté les incohérences de cette réforme qui va nous mener à la catastrophe.
Merci à tous les parents qui nous soutiennent dans notre volonté d'amener chacun de nos élèves au meilleur de lui-même.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.365 secondes
Propulsé par Kunena