16 mai 2015

Clapat, l'un des auteurs et le dessinateur d'"Alcibiade Didascaux", apporte son soutien à l'enseignement des langues anciennes. Voici son dessin en réponse à l'infographie du ministère ridiculisant l'enseignement actuel du latin :

A relire le message de soutien de Clapat (18 avril 2015) et qu'il nous a autorisé à publier :

Croyez que nous sommes tout aussi désolés que vous de voir la disparition programmée de l'étude des langues anciennes. Il apparaît très clairement que les buts prochains du système éducatif de demain n'est plus de former des individus qui pensent mais plutôt des bras qui consomment et ne réfléchissent pas. Un peuple qui pense n'est pas aisément manipulable. Quel intérêt donc pour les pouvoirs en place de maintenir toutes ces matières dites inutiles...?

Ce combat ne date malheureusement pas que d'aujourd'hui.

Cela fait des années que par nos ouvrages nous tentons d'apporter modestement une contribution à la mesure de nos moyens pour lutter contre cette tentative de destruction de notre culture. Rendre accessible à tout un chacun tous ces textes fondateurs que nous avons aimés et qui nous ont formé. Montrer que la culture n'est pas réservée à un "panel d'élus", une "élite", mais peut et doit toucher tout un chacun.

C'est pour cette tentative de démocratisation qu'Alcibiade Didascaux a vu le jour.



Portrait de Turlupin
Turlupin a répondu au sujet : #497 il y a 2 ans 5 mois
Il est certainement très populaire car un sondage lui dponne raison.
OM / AFP)
Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 16/05/2015 | 08:24 , publié le 16/05/2015 | 08:24

Quelque 61% des Français se disent opposés à la réforme du collège, qui ne trouve grâce qu'aux yeux des sympathisants de gauche (62% sont pour), selon un sondage Odoxa publié vendredi 15 mai pour iTélé. Les trois quarts des sympathisants de droite interrogés se déclarent contre la réforme proposée par la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, attaquée avec virulence par les ténors de la droite depuis plusieurs jours.