13 décembre 2015

Une lettre ouverte du Syndicat des Inspecteurs d'Académie (SIA) à Najat Belkacem.

Extrait :

Le SIA, comme vous le savez, a manifesté dès le début son appui et son soutien à la nécessité d’une réforme du collège. Marqué par une culture profondément républicaine, associant loyauté à l’institution et attention aux aspirations et aux inquiétudes des acteurs, des partenaires et des usagers de l’École, il a aussi mis en garde à de multiples reprises ses concepteurs sur l’excessive technicité organisationnelle et pédagogique du projet actuellement mis en oeuvre.

Il est aujourd’hui de notre devoir de vous alerter, dans un contexte politique et sociétal particulièrement difficile, sur les tensions inédites observées dans les établissements scolaires. Nous courons le risque de voir cette réforme (et les dispositifs de formation qui l’accompagnent) être l’otage d’un mécontentement et d’un malaise du monde enseignant. Il est également de notre devoir de relayer auprès de vous le profond abattement, voire le désarroi, des professeurs de lettres classiques et d’allemand qui ont le sentiment d’avoir été injustement pointés comme responsables des inégalités grandissantes, sociale et culturelle, de notre système éducatif. C’est pourquoi nou s vous demandons, Madame la ministre, de réinterroger la mise en oeuvre de cette réforme.