31 août 2015

Communiqué du SNALC à la suite des déclarations de la ministre sur "France Inter".

Collège : aucun malentendu !

Le SNALC-FGAF tient à rassurer la ministre, qui effectue ces jours-ci sa rentrée médiatique : il n'y a aucun « malentendu » au sujet de la réforme du collège. Les collègues ont très bien compris son fonctionnement, notamment grâce au travail du SNALC, qui a publié de nombreux articles, vidéos et désintox sur son site. Nous avons ainsi pu corriger quelques malheureuses imprécisions qui s'étaient glissées dans la communication officielle, au sujet par exemple du latin pour tous, du renforcement de l'allemand ou de la dimension « personnalisée » de l'accompagnement proposé. Les collègues s'opposent donc majoritairement à cette réforme en toute connaissance de cause.

Le SNALC-FGAF a bien noté que la ministre a déclaré ce matin même qu'elle ne croyait pas qu'on pouvait faire une réforme contre les personnels. Nous l'invitons donc à être logique et à abroger sa réforme du collège, qui va se faire contre les personnels.

Enfin, le SNALC-FGAF propose à la ministre de s'intéresser au fonctionnement des mutations dans l'Éducation nationale. Elle pourra ainsi découvrir que si des professeurs ne connaissent pas encore leur affectation au jour de la rentrée, ce n'est pas parce que d'autres enseignants « ont déménagé » ou ont « changé d'avis ». Cela lui évitera de faire passer nos collègues pour des dilettantes ou des indécis qui mettraient en péril la scolarité des élèves.