13 septembre 2016

Dans "Télérama" le témoignage de Lucie Martin sur une journée de formation collège 2016 : "Réforme du collège : et il paraît que ça a coûté 72 millions d'euros rien qu'en formation"

Extrait :

La journée consacrée aux langues anciennes, latin et grec ?

Totalement déprimante. L’inspectrice qui, diaporama (encore !) rose pâle à l’appui, tente de nous montrer sur un ton guilleret que maintenant, grâce à la réforme, les langues anciennes ne disparaissent pas, mais sont au centre de toutes les disciplines (SIC) !

Son argumentaire n’a pas tenu dix minutes, quand nous nous sommes mis à tous égrainer le nombre de classes, d’heures, de postes de Lettres Classiques que nous perdions dans nos établissements respectifs. La journée a pris des airs de réunion aux alcooliques anonymes, chacun se présentant, puis racontant devant une assemblée compatissante comment il avait tenté de se battre, de conserver des heures, de monter des projets, d’organiser des voyages… pour assister à l’effondrement de sa discipline en 2016, effondrement programmé de longue date par le ministère.

L’inspectrice a fui. Elle a prétexté une réunion, ailleurs. Loin.

Les deux formateurs, tout aussi désabusés que nous, nous ont gentiment distribué les (excellents) modèles des projets qu’ils montent dans leurs établissements. Puis ils nous ont souhaité bonne chance. Good night, and good luck.