13 mai 2015

Barbara Pompili (EE-LV), recueilli par "Libération" : "Barbara Pompili dénonce l’«élitisme conservateur» des opposants à la réforme du collège"

 

Extrait :

La présidente du groupe EE-LV à l’Assemblée nationale a affirmé mercredi lors des questions au gouvernement «soutenir les grands principes» de la réforme du collège. «Proposer à tous, et non plus à quelques-uns, l’apprentissage des langues anciennes et d’une deuxième langue vivante dès la cinquième va dans le bon sens», a-t-elle estimé



Portrait de Minerve
Minerve a répondu au sujet : #465 il y a 2 ans 6 mois
En deux lignes, elle montre sa méconnaissance du dossier:
1. On ne le proposera pas à tous;
2. ce ne sera pas un réel apprentissage (ni en LCA car en une heure hebdomadaire en 5e, les élèves ne peuvent rien retenir, et sur trois ans ils perdent une centaine d'heures de cours; ni en LV2 car 2h30, cela signifie en pratique 2h une semaine sur deux, ce qui donne le temps de tout oublier);
3. l'enseignement des LCA était choisi par un élève sur cinq (troisième langue étudiée au collège alors que c'est une option), mais proposé à tous;
4. l'apprentissage de la LV2 en 5e n'est pas proposé mais imposé: il prive les élèves aimant les langues de nombreuses heures hebdomadaires, et met les autres encore plus en difficulté...
D'autant que, face à la pénurie d'heures et compte tenu d'une place de plus en plus réduite dans les programmes, la grammaire française est de moins en moins étudiée, ce qui rend l'apprentissage des langues étrangères parfois bien difficile! On peut à peu près s'en passer quand on est en immersion complète lors de l'apprentissage; mais pas avec 2-3heures par semaine!