11 mai 2015

Jean-Luc Mélenchon (PG) sur "Europe 1" :

 

Extrait :

Je ne suis pas d'accord avec le prétexte de l'égalité qui est avancé : ce n'est pas ce qu ils essaient de faire car dire "puisque tout le monde ne peut pas faire de latin, alors personne n'en fera", c'est oublier qu'il y a 150.000 jeunes qui font du latin - je prends l'exemple du latin, non parce que moi j'en ai fait mais beaucoup de gens disent "le latin après tout, on s'en fout" : ils ont tort ! C'est faussement de l'égalité : en réalité, c'est qu'il n'y a ni les moyens ni les postes pour faire face aux obligations du système scolaire. Il n'est pas vrai que F. Hollande a créé 60.000 postes. Je tiens à dire de la manière la plus claire qu'il en a créé à peine 4.000 ; il y a 25.000 stagiaires qu'ils ajoutent dans leur total pour dire "vous voyez, on a déjà fait la moitié du chemin à la moitié du mandat" : mensonge ! Les stagiaires en question vont remplacer des gens qui partent à la retraite, etc. L'égalité est un faux prétexte, c'est tout simplement une adaptation à la pénurie de moyens et à la pénurie d'enseignants.