14 mai 2015

Dans le journal de 19h sur "France Musique" : http://www.francemusique.fr/player

Le son du reportage peut être écouté ici.

Extraits :

C'est exactement le même nombre d'heures de latin et de grec qui existe aujourd'hui qui existera demain sauf qu'aujourd'hui c'était pour 18% d'élèves en option et demain ce sera pour tous les collégiens.

[...]

Vous comprenez bien, jusqu'à présent, comme ça n'était qu'une option, il n'y avait pas de programme au même titre que les autres disciplines du tronc commun. A partir de demain, comme je le dis constamment depuis le début de cette affaire, nous offrons le latin et le grec à tous les élèves, nous le réintroduisons dans le tronc commun et donc il a besoin de programmes qui sont travaillés par le Conseil Supérieur des Programmes. Ce qui permettra je l'espère, de ne plus voir écrit nulle part que la réforme du collège met fin au latin et au grec.



Portrait de Loys
Loys a répondu au sujet : #486 il y a 2 ans 2 semaines

C'est exactement le même nombre d'heures de latin et de grec qui existe aujourd'hui qui existera demain sauf qu'aujourd'hui c'était pour 18% d'élèves en option et demain ce sera pour tous les collégiens.

"Tous les collégiens" vont suivre deux heures de latin en 5e, 3h en 4e et en 3e ? Ça va en faire des postes à créer...

Vous comprenez bien, jusqu'à présent, comme ça n'était qu'une option, il n'y avait pas de programme au même titre que les autres disciplines du tronc commun.

La ministre ignorerait-elle qu'en l'état actuel les langues anciennes - options ou pas - sont de vraies disciplines avec un vrai programme ? A ce compte les langues auraient bien de la chance avec cette réforme en effet ! eduscol.education.fr/cid52757/langues-et...-de-l-antiquite.html

Ou bien fait-elle allusion aux nouveaux programmes qui n'incluent pas les langues anciennes ? Mais dans ce cas elle oublie de préciser qu'il n'y avait pas d'options de langues anciennes prévues dans la première mouture du "collège 2016"...

A partir de demain, comme je le dis constamment depuis le début de cette affaire, nous offrons le latin et le grec à tous les élèves, nous le réintroduisons dans le tronc commun...

C'est un scoop : le latin et le grec "réintroduits dans le tronc commun" au même titre que le français, les mathématiques, etc.

Ou bien une belle erreur, voire pire...

Précisément, si l'intention était d'offrir "le latin et le grec à tous les élèves" depuis le début, pourquoi une absence de programme ?

...et donc il a besoin de programmes qui sont travaillés par le Conseil Supérieur des Programmes.

Il y aura donc un programme de latin et de grec pour l'EPI LCA...

Ce qui permettra je l'espère, de ne plus voir écrit nulle part que la réforme du collège met fin au latin et au grec.

Un odieux soupçon.