5 avril 2015

La complexité du montage EPI LCA + "enseignement de complément" est telle que même le président du Conseil supérieur des programmes en a perdu son latin !

Le 5 avril 2015 Michel Lussault, défend ainsi la possibilité d'étudier la langue dans un EPI :

 

Le fonctionnement des EPI ne semble pas connu de Michel Lussault :

 

Un peu plus tard, Michel Lussault justifie finalement la partition langue (enseignement de complément) et culture (EPI LCA) :

 

Pour étudier les cultures de l'antiquité, les langues ne sont plus nécessaires :