20 décembre 2018

Dans le "Canard Enchaîné" du 19 décembre 2018 ("Un futur bac à la carte... de rationnement"), cette information. Extrait :

[...] alors que Blanquer promettait à la rentrée que les cinq spécialités restantes (le plus souvent artistiques...) seraient implantées "de manière à rendre plus attractifs les établissements qui en ont besoin" ("Le Parisien", 3/9), il est encore démenti par les faits. Bonne chance, par exemple, à l'élève de Seine-saint-Denis souhaitant se tourner vers les spécialités théâtre, histoire des arts ou "littérature, langues et cultures de l'Antiquité" : le premier enseignement ne sera disponible que dans 7 lycées parmi les 112 de l'académies de Créteil, le deuxième dans 12 et le troisième dans 17... [...]