22 décembre 2017

Dans "L'Humanité", entretien avec Pierre Judet de la Combe : "« Homère ne fait pas l’éloge du héros mais interroge notre rapport au héros »"

Extrait :

Ce qui dérange profondément les dirigeants d’aujourd’hui. Homère ouvre en effet une porte mentale que le libéralisme s’évertue à refermer. Une porte qui pourrait amener à une liberté de pensée et à un univers autre que matériel ou religieux. Ce qui explique pourquoi l’enseignement des langues anciennes est aujourd’hui au centre d’une dispute majeure avec une gauche de gouvernement qui trahit ses valeurs sur le sujet. Votre journal s’est engagé dans ce combat pour la défense de leur enseignement au sein des collèges et lycées et je l’en remercie. Homère, en imposant le débat par la poésie, a préfiguré la future démocratie athénienne et toute forme non résignée de réflexion. Une faute qu’il ne faudrait pas lui faire payer aujourd’hui.