22 janvier 2016

Sur "Politis" tribune de Jean-Riad Kechaou : "Madame Vallaud-Belkacem, fermez des classes et ouvrez des prisons !"

Extrait :

L’histoire de ce quartier est bien évidemment à généraliser à l’échelle nationale, 200 classes sont fermées sur le seul département de Seine-et Marne qui est pourtant en pleine explosion démographique, notamment la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. La raison ? À budget constant, le rectorat de Créteil se voit dans l’obligation d’aider davantage la Seine-Saint-Denis, le département le plus pauvre de France. Évidemment que celui-ci a besoin d’aide supplémentaire mais on ne peut sacrifier les jeunes du département voisin qui a, lui aussi, son lot de misère. Ce serait faire du socialisme à géographie variable…

Pour couronner le tout, la réforme du collège prévu pour 2016 n’annonce rien qui vaille : baisse des horaires disciplinaires, aide « personnalisée » en classe entière (ce n’est pas une blague), possibilité de mener des projets interdisciplinaires avec un seul professeur (ce n’est toujours pas une blague) et surtout l’attaque faite à la mixité sociale en supprimant dans de nombreux établissements des classes européennes et l’option des langues anciennes.