18 novembre 2015

Dans la "Nouvelle République" : "Le latin et le grec sont la marge d'ajustement"

"Le latin et le grec sont la marge d'ajustement"

Les associations de langues anciennes de l’académie entendent défendre leurs disciplines, qu’elles estiment “ menacées ” par le projet de réforme du collège.Régis Durand (Sauver les lettres), Céline Grosset (Rallye latin), Marc Milhau (APLAES) et Claude Milhau (APCELA), enseignants et représentants d'associations de lettres et langues anciennes de l'académie de Poitiers, expliquent pour quelles raisons ils ont demandé à être reçus par le recteur, jeudi 19 novembre.

 

Que reprochez-vous au projet de réforme du collège ?

« S'il est appliqué, les disciplines que sont le latin et le grec seront, à la rentrée 2016, transformées en enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) " Langues et cultures de l'Antiquité " qui ne pourront exister qu'en prenant des heures de cours de français, de maths, d'histoire, etc. L'enseignement ou non de ces langues sera laissé au libre choix de l'établissement. C'est une volonté ministérielle claire de supprimer les langues anciennes.On est la marge d'ajustement. »

Enseigner à tous les élèves plutôt qu'à une minorité, n'est-ce pas une bonne chose ?

« On nous reproche d'être élitistes et réservés aux familles aisées. Or, nos élèves sont issus de toutes les catégories socioprofessionnelles ! Certes, 100 % des élèves pourront avoir une idée de ce que sont les langues anciennes. Mais au rythme d'une heure par semaine pendant un semestre, c'est insuffisant ! Il faut au moins trois heures par semaine pour apprendre une langue et une culture. »

Quel est l'intérêt d'apprendre le latin et le grec aujourd'hui ?

« L'école a pour objet d'élever les élèves vers la liberté, leur donner la capacité à penser par eux-mêmes. Or, on pense par les mots. Cette culture permet aussi de comprendre le monde dans lequel on vit à travers un certain recul. Il est aussi prouvé que le latin améliore le niveau en orthographe. Il donne aussi une rigueur en matière de pensée et d'organisation. »

Nolwenn Pareige