15 octobre 2015

Sur "France Inter", dans "Un jour en France" : "Latin, grec : qu'apportent-ils aux élèves ?"

 

Latin, grec : qu'apportent-ils aux élèves ?

 

La réforme du collège prévue pour septembre 2016 inquiète particulièrement les enseignants de latin et de grec. En effet, avec la réforme, les langues anciennes changeraient complètement de statut et deviendraient une thématique « langues et cultures de l’Antiquité ». Le latin est actuellement enseigné à près de 500 000 élèves. Il est, avec le grec, une voie d’accès à notre histoire littéraire, artistique, juridique, philosophique. Il peut aider à résoudre des difficultés d’apprentissage en vocabulaire et en grammaire.

Comment faire aimer les langues anciennes aux élèves ? En quoi consiste précisément la réforme ? Remet-elle totalement en cause l’enseignement du latin-grec ? Qui sont ces élèves qui choisissent d’apprendre les langues mortes ? Sont-elles des disciplines élitistes ? En quoi ces langues se révèlent-elles d’une utilité capitale pour notre monde d’aujourd’hui ?