3 septembre 2015

Dans "Le Figaro" : "Le calendrier parodique des profs de latin et de grec ne fait pas rire l'Éducation nationale"

Voir article précédent : http://avenirlatingrec.fr/actualite/dans-les-medias/419-le-parisien-des-profs-de-latin-en-dieux-de-l-olympe

Le calendrier parodique des profs de latin et de grec ne fait pas rire l'Éducation nationale

Pour dénoncer la disparition de leurs disciplines au collège, un groupe d'enseignants a imaginé un calendrier humoristique des dieux de l'Olympe. L'initiative passe mal auprès de leur hiérarchie.

«Éradiquer les langues anciennes… Allez-vous faire foudre!» C'est Zeus lui-même qui le dit, dans un calendrier parodique des dieux de l'Olympe, imaginé en août par des professeurs… Lesquels n'ont pas hésité à se mettre en scène pour défendre le latin et le grec, menacés selon eux par la réforme du collège.

Mais l'humour, l'autodérision et la créativité de ce petit groupe d'amoureux des langues anciennes ne semblent pas vraiment du goût de l'Éducation nationale. Certains, parmi eux, ont fait l'objet de pression et de mises en garde verbales de la part de leur hiérarchie. Celle-ci évoque «une atteinte à la dignité de la fonction publique» et au «devoir de discrétion», osant même le terme «exclusion temporaire»… Face à ces tentatives d'intimidation, les «Immortels» - c'est ainsi qu'ils ont choisi de s'appeler - rappellent que le calendrier peut être affiché en salle des professeurs ainsi que les panneaux syndicaux. Car le groupe formé en juin via les réseaux sociaux, sur fond de contestation de la réforme de Najat Vallaud-Belkacem, compte des membres de toutes sensibilités syndicales, et connaît ses droits.

400 calendriers vendus

Mais de quoi parle-t-on? D'un calendrier qui détourne la statuaire antique, avec des clins d'œil à l'actualité et propose, chaque mois, un dicton. «Jusqu'à quand abuseras-tu de notre patience ministre de gauche?» interroge ainsi Hermès. Chaque mois, est également proposé un «EPI», du nom de ces «enseignements pratiques interdisciplinaires» inventés par la réforme Vallaud-Belkacem. Des projets interdisciplinaires promettant de révolutionner les pratiques de l'enseignant, que les détracteurs de la réforme perçoivent déjà comme une usine à gaz. «De la rhétorique à la langue de bois, le discours politique, de l'antiquité à nos jours» propose ainsi le calendrier en mai. En décembre, Hera arborant une écharpe multicolore propose, elle, l'«EPI» «Comédie musicale en six tableau, du gynécée au mariage gay, l'important, c'est d'aimer».

Succès garanti. L'initiative décalée dépasse les espoirs des enseignants. «Nous pensions vendre 100 calendriers. Nous sommes à plus de 400», s'exclame Cathie, professeurs de lettres classiques qui incarne Hera.

Joyeux, bouillonnants, enthousiastes. Ces enseignants renvoient là une image bien éloignée de celle que la ministre de l'Éducation voudrait leur coller à la peau.

«Nous ne sommes pas des dinosaures grincheux»

«Il n'y a plus que Najat Vallaud-Belkacem pour penser que les profs de latin passent leur temps à étudier les déclinaisons. Nous ne sommes pas ni les abominables élitistes, ni les dinosaures grincheux qu'elle décrit, explique Cathie. Et nous ne sommes pas désespérés! Nous sommes juste des professeurs de lettres classiques indignés pour les collégiens! Le latin et le grec ne mourront jamais. Mais cette ouverture culturelle disparaîtra en ZEP», poursuit l'enseignante qui juge la véhémente croisade ministérielle contre l'élitisme en décalage avec les réalités.

«La réforme du collège portée par l'actuel gouvernement et devant entrer en vigueur à la rentrée 2016 met en danger notre système éducatif tout entier, en sacrifiant, au nom d'un prétendu égalitarisme, le savoir et la connaissance», estiment les Immortels qui, outre des enseignants de lettres classiques comptent aussi des professeurs de physique, d'histoire ou d'arts plastiques.

Face à la raideur de l'administration, l'humour semble marquer des points. Sur Facebook, le groupe créé par les Immortel «Défendons (sans maugréer) mes langues anciennes» compte plus de 680 membres. Des enseignants, mais aussi des parents et des membres de la société civile.

https://fr.ulule.com/calendrierdesimmortels/