1er juin 2015

Dans "Les Echos" Jean-Francis Pécresse : "La gauche et les intellectuels : anatomie d’un divorce"

Extrait :
 

1 – La réforme du collège ou le reniement de l’élitisme républicain

La controverse sur la réforme du collège – avec la suppression uniforme des classes européennes et bilangues, et le remplacement des options langues anciennes par une vague initiation aux civilisations de l’Antiquité – ne creuse pas seulement le fossé entre une gauche politique socialement égalitariste et une gauche intellectuelle attachée à l’élitisme républicain tel que le concevaient Jules Ferry ou… Jean Zay. Comme le résume excellemment Jacques Julliard, « la haine de toute distinction intellectuelle est le fondement le plus sûr de la distinction sociale la plus injuste ». « L’égalitarisme niveleur est l’ennemi de la démocratie véritable », s’insurge Jean-Pierre Chevènement. Cette controverse sur le collège illustre aussi, aux yeux des penseurs de gauche, un mépris de ces « humanités » qui font depuis les Lumières l’excellence et l’exception de l’université française.