21 mai 2015

Dans "Le Figaro" (abonnés) Guillaume Perrault : "Manuel Valls passe ses nerfs sur les humanités".

 

Manuel Valls passe ses nerfs sur les humanités

FIGAROVOX - Il n'y a aucun mérite pour Valls à passer en force face à de paisibles professeurs de lettres classiques, argumente Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro et à FigaroVox.

Le premier ministre? Un héros! Pensez donc: grâce à son immense courage, le décret supprimant l'option «langues anciennes» et portant un nouveau coup à l'enseignement de l'histoire de France est paru au Journal officiel. Il n'en faut pas plus pour que le PS salue la «détermination» de Manuel Valls à faire triompher «la réforme» sur «les conservateurs». Écrasés en rase campagne, ces professeurs de latin qui défilaient lundi, Gaffiot sous le bras, et expliquaient l'intérêt des langues anciennes pour l'ascension sociale de leurs élèves. Les voilà taxés d'«élitisme», étiquette commode qui vaut aller simple pour l'abattoir.

Il est facile de prendre la posture avantageuse de l'homme d'État qui tient tête à la rue quand les manifestants sont de paisibles agrégés de lettres classiques habitués ...