9 mai 2015

"FranceTVinfo" : "L'article à lire pour comprendre la réforme du collège"

 

Extrait :

On parle beaucoup du latin et du grec : ils disparaissent, oui ou non ? 

La réponse est non, mais... Dans la première mouture de la réforme, ces options, accusées de favoriser l'élitisme, devaient disparaître au profit d'un EPI intitulé "langues et culture de l’Antiquité". Les enseignants étant libres de décider du contenu pédagogique de ces ateliers, rien, dans les faits, note Libération, ne garantissait que l'enseignement du latin ou du grec y soit instauré.

Face à la bronca des professeurs de langues anciennes, le ministère a décidé de maintenir, en plus de ce qui est prévu par la réforme, une option, comme ce qui se fait aujourd'hui, mais avec un volume horaire réduit d’une heure à chaque niveau. Or, note Le Monde, ces cours seront absents de la grille horaire et sans financements spécifiques. Ce sera donc aux établissements de choisir s'ils les conservent ou les suppriment.