29 août 2017

A l'occasion de la conférence de rentrée du ministre de l'Éducation nationale,

 Mais sans cadre national pour l'enseignement des langues anciennes, en vertu de l'arrêté du 16 juin 2017 prolongeant celui du 19 mai 2015, une telle mission s'apparente à de la simple communication politique.