28 novembre 2018

20181129 capes

Le ministre, récusant toute régression au baccalauréat (disparition estivale du bonus, prise en compte quasi-nulle de l'option dans l'examen) s'était présenté, le 1er octobre 2018, comme le « défenseur absolu des langues anciennes » : deux mois, plus tard, avec la publication de l'arrêté du 23 novembre 2018 des postes ouverts dans les différentes disciplines, on peut mesurer ce qu'il en est de ce volontarisme.

11 octobre 2018

Le 1er octobre 2018, François Jarraud a publié dans le "Café pédagogique" un article éreintant l'enseignement des langues anciennes en voulant prendre pour cible le ministre : "Blanquer grave un post scriptum latin - grec à sa réforme du bac".

Un article ou plutôt un articulet (cf infra) aussi brièvement expédié que très idéologique (une évidente haine du latin) et qui, à ce titre, mérite une petite mise au point.

10 octobre 2018

Communiqué de presse du 10 octobre 2018 des différentes associations disciplinaires, dont la CNARELA : "Après les annonces rassurantes du ministre, nous attendons des actes"

2 octobre 2018

Un énième billet de Claude Lelièvre : "«Les racines et les ailes» du fervent latiniste Blanquer"

La perspective historique longue n'a pas permis à l'historien de comprendre le calcul politique dans les déclarations du "fervent latiniste" (serait-ce une invective ?) que serait Jean-Michel Blanquer puisque les options connaissent de fait un recul historique dans la baccalauréat...

30 septembre 2018

20180930 testudo

Des articles de plus en nombreux dans la presse en cette fin septembre 2018, année cruciale de la mise en place de la nouvelle réforme du lycée et du baccalauréat, ont conduit le ministre à sortir de sa prudente réserve.

18 septembre 2018

20180918 simulation

"Les humanités au coeur de l'école" : ainsi s'intitulait un rapport remis au ministre, très attaché - paraît-il - à l'enseignement des langues anciennes, au début de l'année 2018.

La suite de l'année 2018 a montré la portée de cet attachement avec la nouvelle place des langues anciennes dans le nouveau baccalauréat 2021.

29 août 2018

20180829 blanquer

A l'occasion de la conférence de rentrée, Jean-Michel Blanquer a livré cette information : 90% des collèges proposent du latin ou du grec ancien dont 33% « dans un volume horaire supérieur », un taux améliorable selon le ministre.

18 juillet 2018

La place des LCA au lycée : allégorie avec le chat de Shrödinger

Les arrêtés concernant la réforme du lycée ont donc été publiés à la faveur de la trêve estivale, dans le journal officiel du 17 juillet 2018.

Leur étude est importante pour préciser la place des langues anciennes dans la réforme du lycée et du baccalauréat. Plusieurs conclusions s'imposent.

16 juillet 2018

Au Journal officiel sont parus plusieurs arrêtés signés le 16 juillet 2018  dont :

4 juillet 2018

Nouvelle déroute aux concours 2018 en lettres classiques, comme depuis 2011 :

10 mai 2018

Dans le Journal officiel du 10 mai 2018, cet arrêté du 15 mars 2018 :

A l'article 1er de l'arrêté du 19 avril 2013 susvisé, l'alinéa 10 est remplacé par l'alinéa suivant :
« Section lettres : lettres classiques, lettres modernes ; »

Ce Capes avait été fusionné en 2013 avec le Capes de lettres modernes dans un "Capes de lettres".

2 mai 2018

20180502 paf

Une circulaire dans l'académie de Versailles apporte quelque éclairage sur la formation conduisant à la certification complémentaire LCA :

13 avril 2018

Entretien avec Pascal Charvet sur le rapport "Les humanités au cœur de l'école" sur le blog "La Vie des classiques".

26 mars 2018

Une certification complémentaire a été créée dans le secteur disciplinaire Langues et cultures de l'Antiquité.

11 février 2018

20180211 croiser des disciplines partager des savoirs

Philippe Watrelot, ancien président des Cahiers pédagogiques, prendrait la défense inattendue des langues anciennes, menacées au lycée comme elles le sont au collège depuis 2015 ?

5 février 2018

Compte-rendu de l'audience de la CNARELA au ministère de l’Éducation nationale.

31 janvier 2018

Communiqué du Ministère : le rapport de Pascal Charvet et David Beauduin sur la valorisation des langues et cultures de l'Antiquité par a été remis le 29 janvier 2018 à Jean-Michel Blanquer.

25 janvier 2018

Publication au B.O. d'une circulaire sur la mise en œuvre de l'enseignement facultatif de langues et cultures de l'Antiquité.

Nous soulignons les éléments importants :

24 janvier 2018

La commission Mathiot vient de rendre publiques son rapport et ses propositions pour réformer le lycée : "Un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles".

Quelle place pour les humanités classiques ?

5 janvier 2018

Premières rumeurs sur la réforme du lycée dans le "Café pédagogique" du 5 janvier 2018, en contradiction avec la volonté affichée de restaurer l'enseignement des langues anciennes : "Lueurs sur le futur lycée"

12 décembre 2017

Publications des attendus de licence dans le cadre du nouveau "Parcoursup" : aucune référence aux langues anciennes, y compris pour les mentions "Humanités", "Histoire", "Histoire de l'art et archéologie".

 

11 octobre 2017

Dans "Libération", "Sans le latin, la messe nous emmerde" par Johann Chapoutot, historien, professeur d'histoire contemporaine à Paris-Sorbonne.

19 octobre 2017

Sophie Coignard dans "Le Point" (abonnés) : "Tirage au sort : pas seulement à l'université, au collège aussi !"

Un collège de Seine-Saint-Denis a dû tirer au sort les élèves de cinquième admis à faire du latin avant d'obtenir une dotation supplémentaire.

12 septembre 2017

Corinne Heckmann (OCDE) a présenté l'édition 2017 de Regards sur l'éducation en critiquant certaines réformes en France.

2 septembre 2017

Le compte-rendu de l'audience à Matignon des associations autour de la CNARELA du 11 juillet 2017 a été publié.

 29 août 2017

A l'occasion de la conférence de rentrée du ministre de l'Éducation nationale,

 Mais sans cadre national pour l'enseignement des langues anciennes, en vertu de l'arrêté du 16 juin 2017 prolongeant celui du 19 mai 2015, une telle mission s'apparente à de la simple communication politique.

4 juin 2017

On se souvient que l'Association des enseignants de français (AFEF) avait considéré en 2015 que "les EPI sont une excellente opportunité" pour l'enseignement du français. Dans sa Lettre de juin 2017, l'AFEF réagit à certaines déclarations du ministre : "La Lettre de l'AFEF n° 71".

31 mai 2017

20170531

Divulgué par le SNES, un projet d'arrêté (cf infra) se propose de restaurer l'enseignement langues anciennes de la façon suivante en modifiant l'arrêté du 19 mai 2015 de la façon suivante :